Dernièrement, j’ai publié quelques articles traitant de l’utilisation des médias sociaux par les mères et les adolescents. Aujourd’hui, je vous annonce qu’il y a de plus en plus de retraités qui utilisent les réseaux sociaux. Ils ont du temps, donc ils explorent le Web avec intérêt. Par contre, ils ont souvent besoin de nous, leurs enfants, pour leur expliquer les rouages de ces différents outils.

Lolo, c’est ma maman et elle utilise les médias sociaux malgré elle. Tout a débuté lorsqu’elle a décidé de suivre sa petite fille blogueuse mode. Elle utilise les médias sociaux comme Facebook et Instagram.

Voici mon interprétation de ce qu’elle pense :

 

Du Web

Elle trouve merveilleux de voir ses petits enfants utiliser internet. Elle suit assidument sa petite fille bloqueuse mode. Par contre, elle ne lit pas mon blogue. L’autre jour, elle m’a demandé ce que mes articles pouvaient lui apporter. Maman, tu n’es pas mon public cible. Est-ce qu’elle est accro à la mode ? Pas du tout, mais elle adore sa petite fille.

Elle adore Facetime, lorsqu’elle part en vacances et arrête dans un McDo, elle m’appelle via Facetime et me fait découvrir là où elle se trouve… disons que les Mcdo se ressemblent tous en Amérique du Nord ! Ce qui est merveilleux avec Facetime, c’est que si mes parents sont avec des invités que je ne connais pas, elle me les présente malgré tout alors que je suis chez moi en pyjamas, pas peignée et en train de plier ma brassée. 

Elle déteste le magasinage en ligne, car elle dit que ce n’est pas une bonne pratique, mais ne sait pas pourquoi. 


De Facebook

Elle trouve que c’est une perte de temps par contre madame y va régulièrement. Côté participation, on repassera. De toute façon, elle n’a pas le droit de commenter les publications de ses petits enfants. Sauf la fois où elle a fait « J’aime » sur le profil mon fils qui a changé son statut pour « en couple ». MOI, je n’ai pas fait « J’aime ». En passant, mon garçon ne veut même pas que j’aime sa photo de profil !


D’Instagram

Elle « Like » toutes nos photos et commente certaines d’entre-elles. Elle aime bien regarder des photos et les montrer à ses amies. L’autre jour, elle a même publié une photo de son crû. J’étais franchement épatée, jusqu’à ce que ma fille cadette de 10 ans me dise « c’est moi qui ai publié la photo de Lolo, car elle n’était pas capable ». Notez qu’elle a réussi à poster une photo cette semaine avec mon aide au téléphone pour me finalement me dire, « tu iras faire j’aime » !


Des blogues

Elle a toujours voulu écrire, elle avait même commencé à écrire ses mémoires dans Word, mais un jour mon père (expert en ménage de fichiers) l’a effacé en lui disant: c’était quoi ça « Mes mémoires » ?

Pour son 69e anniversaire, je lui ai offert un blogue. Elle écrit sur les grands-mères et sur ses grands-parents. Elle a même sa page Facebook. Jusqu’à présent, elle a publié seulement 2 articles, car elle veut scanner de vieilles photos et son imprimante a rendu l’âme. Je n’ai pas eu le temps de m’en occuper donc ça devrait être pour bientôt. 


En résumé, je la trouve très bonne de pouvoir suivre sa gang, par contre elle aurait avantage à être plus patiente. Quand elle est née à la fin de la guerre, internet n’existait évidemment pas. Elle a  assisté à l’arrivée de la télévision, du micro-ondes (elle avait dit que jamais nous n’en aurions un…) et de l’ordinateur.

Tu es très bonne maman d’utiliser toutes ces nouvelles technologies et cet article est pour te dire merci d’être là pour nous. Et oui, aujourd’hui cet article te concerne !

Comment