Depuis un certain temps, je pose beaucoup de questions aux gens qui m’entourent pour savoir comment ils utilisent les réseaux sociaux et quel est l’impact sur leur consommation. Premier article d’une série portant sur la façon dont les médias sociaux sont perçus, j’ai décidé de commencer par les mères et les médias sociaux.

L’idée d’écrire sur le sujet m’est venue lorsque j’ai lu sur mon fil dactualité larticle « Understand Mom Behavior to Engage Her on Social Media ». Ce qui m'a impressionnée, c'est d'apprendre que l'an dernier, les 85 millions de mères aux États-Unis avaient un pouvoir d'achat de 2,5 trillions de dollars. Je suis d'accord avec vous; c'est énorme et le marché québécois est beaucoup plus modeste!

Comme vous le savez, en tant que conseillère en stratégies Web, ma mission est de vous faire voir les médias sociaux comme la nouvelle façon de promouvoir votre entreprise. Étant moi-même très présente sur les médias sociaux, je constate qu'il y a déjà beaucoup plus de femmes que d'hommes, et donc beaucoup de mamans.

Si on remonte dans le temps, il y a 17 ans, alors que j'étais enceinte de ma première fille, les médias sociaux étaient inexistants et peu d'information était disponible. Aujourd'hui, les sites et blogues de mères se multiplient (ex. : MAMANPOURLAVIE.com, Les (Z)imparfaites, TPL Moms, et j’en passe). À mon avis, il y a deux types de sites qui informent les jeunes mamans. Il y a les mères parfaites à l’affût des nouvelles tendances (Gwyneth Paltrow), de même que les pires mères au monde (comme Lenore Skenazy, cette journaliste new-yorkaise qui avait laissé son fils de 9 ans revenir à la maison seul, en métro. Comme vous pouvez le constater, les mères sont très actives sur le Web et leurs opinions soulèvent les passions. Ces femmes sont actives et ont une opinion sur tout.

Cela m’amène à vous dire : « C’EST LÀ OÙ SONT VOS FUTURES CLIENTES »! Que vous œuvriez dans la décoration, la mode, les rénovations, les services personnels, la santé, etc., sachez que :

66 % des mères voient les réseaux sociaux comme une excellente source d’information. De plus, si une mère est satisfaite de vos produits ou services, elle va se faire un plaisir de le partager avec ses amies (les autres mamans). Aussi, l’inverse est vrai; si la maman n’est pas contente, ATTENTION!

Si vous n’êtes pas encore convaincu que les médias sociaux peuvent vous aider, voici un autre exemple. Ces réseaux permettent aux mamans de tisser des liens et de partager leur quotidien. Combien de fois avez-vous vu sur votre fil d’actualité Facebook une nouvelle maman partager ses expériences et voir toutes ses copines commenter et partager la publication? Je vous mets au défi de faire ce test : recherchez dans Facebook #happymom ou #terrible2 et dites-moi ce que vous avez trouvé! C’est impressionnant!

Donc, voici un échantillon de contenu qui capte l’attention des mamans sur les réseaux sociaux :

  • Des bons de réduction (elles adorent);
  • Des produits ou services en primeur;
  • Des sujets qui les intéressent, comme la maternité, la lecture, l’éducation, la technologie, l’écologie, la santé et le bien-être, etc.

La solution pour les atteindre est d’aller jouer sur leur terrain de jeu, les médias sociaux. Oui, elles utilisent Facebook et Twitter, mais elles ne se limitent pas qu’à ça. Par exemple, si une maman décide de refaire la chambre de fiston, elle va épingler ses inspirations sur Pinterest et le résultat final sur Instagram! Si vous êtes un designer, un marchand de peinture ou un détaillant de meubles, la maman aura besoin de vos produits et services. Et si vous y êtes présents, vous aurez beaucoup plus de chance que la mère vienne vous voir.

En terminant, je suis aussi une mère, de préados et d'ados. Si les médias sociaux avaient existé à la naissance de ma première, je suis certaine que j’aurais été très engagée. J’ai écrit cet article pour vous faire prendre conscience du potentiel des jeunes mamans sur le Web. Prochainement, je vous présenterai d’autres articles sur les utilisateurs des médias sociaux, et je vais me permettre d’en écrire un sur les ados!

N’hésitez pas à partager vos commentaires ou vos points de vue avec moi, et ce, même si vous n’êtes pas d’accord.

Caro -xo-

1 Comment